vendredi 23 mars 2018

facebook-n-est-pas-une-communaute-c-est-une-arme

Facebook n'est pas une 'communauté'. C'est une arme

Société : Opinion : Facebook n'est pas une "communauté". C'est un outil
dangereux, surtout entre de mauvaises mains. Et Mark Zuckerberg ne l'a
toujours pas compris ou feint de ne pas s'en apercevoir, proposant des
mesures qui ne résoudront rien.
la rédaction de ZDNet

Par Mark Serrels | Jeudi 22 Mars 2018
[39]Suivre @zdnetfr


Mark Zuckerberg a quitté mercredi sa retraite, dans le style Dark
Vador, et s'est approché de son pupitre. Il lui a fallu cinq jours pour
s'attaquer au scandale de Cambridge Analytica, une crise qui a entraîné
une chute en bourse de Facebook de 50 milliards de dollars et un déluge
de départs d'utilisateurs de la plateforme.

La réponse n'a pas été bien accueillie.

Il y a les problèmes évidents. Tout d'abord, ctrl + f "désolé" : aucun
résultat. ([40]Zuckerberg a ensuite prononcé "désolé" dans une
interview de CNN publiée après le post sur Facebook.)

[41]Le billet de Zuckerberg est moins une excuse que l'énumération des
actions que Facebook prévoit d'entreprendre pour remédier à une
situation qui est littéralement impossible à résoudre. Son message est
une tentative de corriger les dommages qui ont déjà été faits.

Nos données sont dans la nature. Non seulement nos données ont été
extraites, mais elles ont en outre été déjà utilisées de façon
incroyablement négative et préjudiciable. Vous ne pouvez pas défaire ce
nœud.

Dans son post Facebook, Zuckerberg décrit un plan en trois points.
* Première étape : faire un audit complet de toutes les applications
ayant accès à nos données.
* Deuxième étape : limiter à l'avenir les données développeur pour
éviter tout abus futur.
* Troisième étape : créer un outil facilement accessible pour vous
assurer que les utilisateurs ont une meilleure idée de qui détient
leurs données. Cet outil existe déjà, Facebook le rend simplement
plus visible.

Aucune de ces mesures ne corrige quoi que ce soit.

En fait, la déclaration de Zuckerberg (excuses, plan en trois étapes,
peu importe le nom que vous choisissez) est emblématique de son
incompréhension fondamentale (ou de son ignorance volontaire) à
percevoir Facebook comme une plateforme. Mark Zuckerberg ne comprend
pas Facebook. Il ne comprend pas ce que c'est devenu.

Il l'associe en permanence à une « communauté ». Et c'est terrifiant.

2,2 milliards de personnes utilisent Facebook, soit 31% de la
population mondiale. Facebook n'est pas une "communauté". C'est un
paradigme qui change le monde avec le potentiel de profiter aux agendas
des riches et des puissants. C'est une plateforme où les utilisateurs
sont [42]profilés puis ciblés dans des campagnes électorales. C'est un
endroit où de [43]fausses informations sont partagées et digérées sans
le moindre obstacle ou sanction. C'est un lieu où un candidat à la
présidentielle [44]peut payer moins cher des publicités, parce qu'elles
sont controversées et génèrent plus de clics sur le site.

Facebook peut influencer les élections. Facebook peut potentiellement
influencer les référendums comme le Brexit. Facebook peut littéralement
façonner le destin de continents entiers. Facebook n'est pas une
"communauté". Ce n'est pas un forum ou un espace où exposer des photos
de bébé - c'est une arme.

Et tout le monde a le doigt sur la gâchette.

Les données y sont stockées et circulent. Nous le savons.

Ce n'est pas nécessairement un problème qu'une myriade d'entreprises et
de sociétés aient accès à nos données. C'est une réalité de notre
existence sur la planète Terre. Nous en avons conscience. Nous
l'acceptons. L'enjeu est de savoir comment ces données sont utilisées
et avec qui elles sont partagées.

Ce qui est crucial, c'est ce que les entreprises font avec les données
quand elles les obtiennent. Qui elles essayent d'influencer et pour
quelles raisons.

La partie la plus inquiétante de la déclaration de Mark Zuckerberg
n'est pas qu'il ne se soit pas excusé. Cela ne concerne pas même les
données. Le problème est que Mark Zuckerberg ne comprend pas Facebook,
ou qu'il ait peur d'affronter le monstre qu'il a engendré.

Je ne suis toujours pas sûr de savoir ce qui est le pire.

Sujet: [45]Facebook [46]Données privées [47]Gestion de données
[48]Politique
* Suivre via:
* [49]RSS

Articles relatifs

* [50]Mark Zuckerberg (Facebook) n'a pas répondu à toutes les
questions
[51]Mark Zuckerberg (Facebook) n'a pas répondu à toutes les
questions
23/03/2018
* [52]Menaces de Facebook à la presse : "pas notre plus sage
décision"
[53]Menaces de Facebook à la presse : "pas notre plus sage
décision"
23/03/2018
* [54]Pour le lanceur d'alerte Wylie, Facebook peut vous « effacer
d'Internet »
[55]Pour le lanceur d'alerte Wylie, Facebook peut vous « effacer
d'Internet »
22/03/2018
* [56]Mark Zuckerberg (Facebook) est désolé pour le scandale
Cambridge Analytica
[57]Mark Zuckerberg (Facebook) est désolé pour le scandale
Cambridge Analytica
22/03/2018
* [58]Mark Zuckerberg (Facebook) n'a pas répondu à toutes les
questions
[59]Mark Zuckerberg (Facebook) n'a pas répondu à toutes les
questions
23/03/2018

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

[60]Flottes mobiles : et si le RGPD était l'occasion d'un nouveau
standard de sécurité ?

[61]Flottes mobiles : et si le RGPD était l'occasion d'un nouveau
standard de sécurité ?
[62]Vidéo : Données non structurées en entreprise, quels usages,
quelles valeurs, quels avenirs ?

[63]Vidéo : Données non structurées en entreprise, quels usages,
quelles valeurs, quels avenirs ?
[64]Leboncoin en route vers les microservices

[65]Leboncoin en route vers les microservices
[66]Mobilité, collaboration… Vos collaborateurs sont-ils bien équipés ?

[67]Mobilité, collaboration… Vos collaborateurs sont-ils bien équipés ?

Réagissez à l'article

4 réponses
[68]Connectez vous ou [69]Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion


"C'est un endroit où de fausses informations sont partagées et
digérées sans le moindre obstacle ou sanction. C'est un lieu où un
candidat à la présidentielle peut payer moins cher des publicités".
Je ne comprends pas bien. Qu'est-ce que France Info vient faire dans
cet article ?
[70]franp
22 mars, 2018 13:48
[71]Répondre


Cela fait des années que des centaines de millions d'adhérents
partagent leur vie et donc leurs données sur Facebook, ceci en toute
inconscience de comment elles peuvent/sont utilisées.
Les réfractaires au "social network" passent à leurs yeux pour des
ringards mal lunés, qui ne savent pas vivre avec leur temps.
On commence à découvrir maintenant ce qu'il se passe en coulisse, une
telle crédulité me laisse pantois.
[72]phil-31
22 mars, 2018 15:12
[73]Répondre


Au delà de la collecte des données, de leurs utilisations multiples
--------------------------
Source .... : http://www.zdnet.fr/actualites/facebook-n-est-pas-une-communaute-c-est-une-arme-39865866.htm#xtor=RSS-1
--------------------------

Popular Posts

Blog Archive

Nombre total de pages vues

Zaalouni. Fourni par Blogger.